Rapport du maire des faits saillants du rapport financier 2017

Rapport du maire des faits saillants du rapport financier 2017
et du rapport du vérificateur externe

Conformément aux dispositions de l’article 176.2.2 du Code municipal du Québec, en cette séance ordinaire du conseil municipal du 22 mai 2018, je fais rapport aux Chertsoises et Chertsois des faits saillants du rapport financier et du rapport du vérificateur externe, pour l’exercice financier se terminant le 31 décembre 2017, tel que vérifié par la société de comptables professionnels agréés Boisvert & Chartand, (s.e.n.c.r.l).

L’exercice financier 2017 s’est soldé par un excédent consolidé de 282 974 $, résultant de recettes consolidées se chiffrant à 11 188 893 $, comparativement aux dépenses consolidées et affectations consolidées de 10 905 919 $, tel qu’audité par le vérificateur externe.

Réalisations 2017

Sur les charges totales consolidées de 11 millions, 1,3 M $ constituent des investissements à long terme et un peu moins de 7 M $ constituent des frais pour des obligations incontournables ou des quotes-parts non discutables :

  • Quote-part de la MRC : 391 000 $
  • Sûreté du Québec : 877 000 $
  • Gestion des matières résiduelles : 1,1 M $
  • Gestion de la dette et du fonds de roulement : 1,1 M $
  • Salaires des employés et des élus : 3,2 M $

En 2017, la municipalité a fait l’acquisition d’un terrain sur la rue Rochon en vue de l’aménagement d’un parc de détente. Elle a également procédé à l’inspection et au nettoyage du système de traitement des eaux usées.

Des travaux de pavage ont été réalisés sur le 2e Rang Est, l’avenue Samuel Nord, les chemins Rochon, du Lac-d’Argile et Marie-Reine-des-Cœurs.

Le ratio d’endettement total à long terme du 100 $ de la richesse foncière uniformisée est de 0,86 $, comparativement à celui de l’année 2016 de 0,92 $ et du ratio moyen de l’ensemble des municipalités de la MRC de Matawinie de 1,57 $.

En conclusion, le rapport financier, au 31 décembre 2017, démontre que la municipalité est en bonne situation financière.

François Quenneville, maire