Toutes les mesures d’aide

Soyez vigilants!

Le Centre antifraude du Canada (CAFC) met en garde les consommateurs contre des fraudes financières liées à la COVID-19.

Dans un nouveau bulletin, le CAFC indique que les fraudeurs sont créatifs et cherchent à profiter de la désinformation et des craintes et incertitudes des consommateurs.

L’organisme présente des exemples de fraudes liées à la COVID-19, détectées jusqu’à maintenant au Canada ou qui pourraient l’être après avoir été signalées dans d’autres pays.

Par exemple, le centre souligne que des entreprises disent offrir des tests « rapides » de dépistage de la COVID-19.

Seuls les hôpitaux ou centres de dépistage provinciaux sont présentement autorisés à effectuer ces tests. Le centre antifraude souligne qu’aucun autre test n’est authentique ou ne garantit des résultats exacts.

Le centre antifraude souligne aussi que des fraudeurs publient des annonces frauduleuses proposant des produits nettoyants, des désinfectants pour les mains et d’autres articles en demande.

La revente de produits à des frais plus élevés a aussi été relevée. Le centre antifraude note que ces produits peuvent être périmés, d’une qualité inférieure ou même dangereuse pour la santé.

Autres exemples de fraude liée à la COVID-19
Aux États-Unis, des mises en garde ont été émises concernant des entreprises qui vendent des produits frauduleux censés traiter ou prévenir la maladie.

Des fraudeurs font du porte-à-porte pour offrir des services de décontamination.

Certains se font passer pour la police et imposent des amendes immédiates aux personnes qui portent un masque.

D’autres encouragent les consommateurs à investir dans de nouvelles actions prometteuses liées à la maladie.

Recommandations
Le Centre antifraude du Canada invite les consommateurs à se méfier des informations fausses ou trompeuses.

Les gens qui pensent avoir été victimes de fraude sont invités à communiquer avec le Centre antifraude du Canada par téléphone ou en ligne.