Rage : Protection et prévention

La rage peut être évitée en adoptant des comportements sécuritaires.

Soyez prudent lorsque vous êtes en présence d’animaux sauvages ou domestiques, afin d’éviter les morsures ou les contacts pouvant transmettre la rage. C’est la façon la plus simple de prévenir la rage. Voici quelques consignes à suivre :

  • Ne touchez jamais une chauve-souris vivante ou morte.
  • Ne touchez pas une carcasse d’animal mort ou malade les mains nues. Si vous le faites involontairement, lavez-vous les mains immédiatement.
  • Évitez d’approcher, de toucher, de caresser ou de nourrir des animaux inconnus, errants ou sauvages. Apprenez à vos enfants à faire de même. Surveillez les jeunes enfants qui jouent avec des animaux domestiques.
  • Si vous avez un chien ou un chat, faites-le vacciner contre la rage.
  • Ne laissez pas errer vos animaux de compagnie. Gardez les chiens dans un endroit sécuritaire, attachés ou en laisse.
  • Si vous voyez des animaux domestiques errants, informez-en votre municipalité.
  • Si un animal mord votre animal domestique, consultez un vétérinaire. Évitez de toucher votre animal ou portez des gants pour vous protéger. En effet, de la salive fraîche de l’animal mordeur pourrait se trouver sur la fourrure de votre animal ou dans sa plaie.
  • Empêchez les ratons laveurs, les mouffettes et les chauves-souris d’approcher des habitations et des lieux abritant des animaux domestiques. Vous pouvez par exemple bloquer les voies d’accès aux bâtiments et aux poubelles.
  • Ne soignez pas ou n’adoptez pas d’animaux sauvages orphelins, même s’ils semblent inoffensifs. En plus d’être illégale, l’adoption d’animaux sauvages entraîne des risques de transmission de diverses maladies.

Vaccination des animaux domestiques

Si vous êtes propriétaire d’un chat ou d’un chien, il est fortement recommandé de le faire vacciner contre la rage, qu’il aille à l’extérieur ou non. La vaccination protège bien les animaux domestiques et diminue les risques de transmission de la rage des animaux à l’humain.

 

Signalement d’un animal sauvage suspect

N’hésitez pas à signaler les animaux sauvages suspects tels que les ratons laveurs, les mouffettes et les renards. Faites-le même si vous n’avez pas été en contact avec ces animaux. Cette mesure vise à empêcher la rage du raton laveur de se répandre dans ces régions.

Un animal sauvage est considéré comme suspect dans l’une ou l’autre des situations suivantes :

  • il est mort, y compris à la suite d’un accident de la route;
  • il présente un des symptômes suivants:
    • il sembletrès malade;
    • il est mourant;
    • il a l’air désorienté;
    • il est anormalement agressif;
    • il est paralysé.

Vous pouvez faire le signalement au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) de 2 façons :

  • en ligne : en remplissant un court formulaire  sur le site gouvernemental sur la rage du raton laveur;
  • par téléphone : en composant le 1 877 346-6763.

 

Indices de la présence de la rage chez les animaux

Les animaux infectés par le virus de la rage présentent les symptômes suivants :

  • diminution de l’appétit;
  • changements de comportement :
    • agressivité;
    • tendance à mordre sans raison;
    • désorientation (l’animal a l’air perdu);
    • abattement;
    • isolement;
  • changement dans les habitudes : un animal habituellement actif la nuit peut devenir actif le jour;
  • paralysie avec production excessive de salive.

 

Particularités

Au Québec, la rage est une maladie à déclaration obligatoire (MADO). Les membres du personnel des laboratoires et les médecins qui détectent un cas de rage ont donc l’obligation d’en informer les autorités de santé publique.

Les vétérinaires doivent aussi déclarer au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) tout cas suspect de rage chez les animaux domestiques.

Source : https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/rage/#c4535

 

Prévention des maladies transmises par les tiques

Comment se protéger et protéger ses enfants et ses animaux contre les maladies transmises par les tiques?

  • VÉRIFIEZ MINUTIEUSEMENT la présence de tiques après avoir été en plein air.
    • Examinez vos enfants, vos animaux de compagnie et vous‑même et retirez toute tique le plus vite possible.
    • Ne vous arrêtez pas si vous trouvez une tique, car il pourrait y en avoir d’autres.
    • Prendre un bain peu de temps après être revenu de l’extérieur est une bonne façon de trouver des tiques.
    • Assurez-vous d’un bon éclairage et prêtez attention aux endroits où les tiques peuvent être difficiles à détecter comme les aisselles, le nombril, l’aine, derrière les genoux, sous le bracelet d’une montre, l’élastique des sous‑vêtements et d’autres vêtements portés serrés, et dans les cheveux. Les tiques pourraient être plus difficiles à détecter sur la peau foncée ou couverte de taches de rousseur ou de grains de beauté.
  • Empruntez les sentiers de randonnée lorsque c’est possible et restez bien au milieu du sentier.
  • Portez des vêtements de couleur claire pour mieux voir les tiques qui pourraient s’y trouver.
  • Portez un pantalon et une chemise à manches longues pour couvrir le plus de peau possible.
  • Rentrez votre chemise dans votre pantalon et votre pantalon dans vos bas pour que les tiques aient plus de difficulté à s’accrocher à votre peau.
  • Appliquez un repousse‑tiques adéquat (l’étiquette devrait préciser qu’il s’agit d’un produit « à utiliser contre les tiques ») sur vos vêtements et la peau découverte. Lisez et suivez toujours le mode d’emploi.
  • Lavez les vêtements que vous avez portés en plein air et mettez‑les à la sécheuse au cycle chaud, ce qui tuera les tiques. N’oubliez pas de vérifier des articles comme les sacs à dos et les serviettes qui pourraient être entrés en contact avec la végétation à l’extérieur.

 

Ordre du jour séance du 16 juillet 2018

 

 

 

 

 

Séance ordinaire du conseil municipal
tenue à l’hôtel de ville de Chertsey
le 16 JUILLET 2018 À 19 h

ORDRE DU JOUR *

  1. Ouverture de la séance
  2. Moment de silence
  3. Période de questions portant sur l’ordre du jour
  4. Adoption de l’ordre du jour
  5. Approbation des procès-verbaux des séances précédentes
  6. Loi favorisant le respect de la neutralité religieuse de l’état et visant notamment à encadrer les demandes d’accommodements pour un motif religieux dans certains organismes – Désignation de Mme Linda Paquette à titre de répondante en matière d’accommodement
  7. Formation d’un comité de Sécurité publique et nominations des membres
  8. Mandat PME Inter-Notaires – Recherche de titres
  9. Achat de balises pour réduction de vitesse sur la rue Principale – Martech inc.
  10. Autorisation d’assistance – MM. Sylvain Lévesque et Sylvain De Beaumont – Les relations de travail et gestion des conflits
  11. Autorisation d’assistance – Mmes Catherine Rondeau et Louise Tremblay – Formation Excel
  12. Avis de motion – Abrogation du règlement 513-2017 décrétant une dépense n’excédant pas 50 000 $ et un emprunt de 50 000 $ aux fins de payer les dépenses relatives à l’aménagement du parc municipal « Cascades Rochon »
  13. Dépôt et présentation d’un projet de règlement relatif à l’abrogation du règlement 513-2017 décrétant une dépense n’excédant pas 50 000 $ et un emprunt de 50 000 $ aux fins de payer les dépenses relatives à l’aménagement du parc municipal « Cascades Rochon
  14. Règlement 534-2018 permettant la circulation de véhicules hors route sur certaines voies de circulation municipales
  15. Patrouille de surveillance – Désignation du club Le Paradis du Quad Ouareau inc. – Application du règlement 534-2018
  16. Avis de motion – Limite de vitesse chemins du Lac-Paré, du Lac-d’Argent et avenue du Castor
  17. Dépôt et présentation d’un projet de règlement – Changement de la limite de vitesse – Chemins du Lac-Paré, du Lac-d’Argent et avenue du Castor
  18. Avis de motion – Règlement de zonage 424-2011 – Refuges en milieu boisé
  19. Adoption Premier projet de règlement modifiant le règlement de zonage 424-2011 afin de permettre les refuges en milieu boisé
  20. Avis de motion – Règlement de construction 426-2011 – Refuges en milieu boisé
  21. Adoption Projet de règlement modifiant le règlement de construction 426-2011 afin de soustraire les refuges en milieu boisé à l’obligation d’avoir des fondations
  22. Avis de motion – Règlement administratif 427-2011 – Refuges en milieu boisé
  23. Adoption Projet de règlement modifiant le règlement administratif 427-2011 afin de prescrire un certificat d’autorisation pour les refuges en milieu boisé
  24. Demande de dérogation mineure – En face du 3340, chemin du Lac-Br
  25. Demande de dérogation mineure – Lot 3 941 124 (rue Dominique)
  26. PIIA du village – Enseigne à la Caisse Desjardins de Montcalm et de la Ouareau
  27. Libération de retenue contractuelle – Pavage J.D. inc. – Réfection diverses rues (appel d’offres 2018-002)
  28. Adoption des comptes fournisseurs
  29. Dépôt de l’état des activités financières
  30. Le maire vous informe
  31. Période de questions
  32. Levée de la séance

*    Prenez note que cet ordre du jour peut être modifié jusqu’à son adoption à la séance du 16 juillet 2018.

Trois jeunes athlètes de Chertsey obtiennent leur ceinture noire!

 

École CLC taekwondo

Le 16 juin dernier, trois membres de l’école CLC Taekwondo de Chertsey ont réussi avec succès leurs examens pour l’obtention d’une ceinture noire.C’est sous la supervision de leur instructeur Luc Boily et du  grand Maître Robert Rochon que s’est déroulé l’examen.

Toutes nos félicitations à Sarah Wagner, Simon Lizotte et Caroline Massicotte!

Photo : Luc Boily, Sarah Wagner, Simon Lizotte, Caroline Massicotte et Robert Rochon.

L’école CLC Taekwondo existe depuis maintenant 7 ans. Les entraineurs sont Luc Boily, ceinture noire 3e dan et Stéphane Cheeney, ceinture noire 1e dan. La prochaine session de cours débutera le 5 septembre prochain, si vous désirez plus d’informations ou vous joindre à l’équipe de CLC Taekwondo, vous pouvez contacter Luc Boily au 514 245-9702.