Éviter de nourrir les cerfs pour favoriser la santé de l’espèce

Le Ministère rappelle aux citoyens de ne pas nourrir les cerfs, particulièrement en hiver, car cette pratique peut avoir de multiples impacts négatifs, notamment sur leur santé et leur survie (perte du comportement de migration saisonnière, transmission de maladies et parasites, hausse potentielle du braconnage et des accidents routiers). Dans les régions où les hivers peuvent être rigoureux, les cerfs de Virginie se regroupent dans des ravages où ils trouvent abri et nourriture. Le Ministère veille à l’aménagement et à la protection de ces territoires situés en terres publiques afin d’assurer un habitat de qualité essentiel à la survie de l’animal.

Le cerf de Virginie est un animal sauvage qui fait partie du patrimoine naturel du Québec. Il en va de la responsabilité de tous les citoyens de contribuer à conserver un cheptel en santé, en évitant de nourrir les cerfs et de les attirer ainsi hors de leur milieu naturel.

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère et en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :

https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs
https://twitter.com/MFFP_Quebec

Autre lien :  https://www.sadl.qc.ca/wp-content/uploads/2016/03/Nourrissage-du-cerf-de-Virginie.pdf